Faillite Personnelle

Qu'est-ce que'une faillite personnelle?

C'est une procédure légale qui permet à une personne de faire face à une situation financière insoluble.

Au Canada, la faillite personnelle est une procédure officielle régie par la Loi sur la faillite et l'insolvabilité.

L'un des principaux objectifs de la législation de faillite est de permettre à une personne croulant sur le poids des dettes, de s'en libérer et de repartir à neuf.

Pour déclarer faillite, une personne doit être insolvable, ce qui signifie devoir au moins 1,000$ à ses créanciers et être incapable de respecter ses obligations au fur et à mesure de leur échéance.

On ne peut déclarer faillite que par l'intermédiaire d'un syndic de faillite, c'est-à-dire une personne titulaire d'une licence du Bureau du surintendant des faillites (BSF) pour administrer la procédure de faillite.


Qui peut faire une faillite personnelle?

Les candidats à la faillite personnelle sont nombreux. La plupart des faillites personnelles arrivent à des gens âgés de 35 à 55 ans.

La raison pour ce fait est très simple, c'est durant cette période que la plupart d'entre nous avons le plus de responsabilités financières.

Important

Apprendre jeune (mais il n'est jamais trop tard pour commencer) de bien gérer son argent ainsi que d'être capable de vivre avec un budget.


Pour tenter d'expliquer comment on peut en arriver à la faillite personnelle, prenons le cas d'un jeune couple typique approchant la trentaine ayant déjà une hypothèque.

  • Ils ont acheté une maison trop cher pour leurs moyens.
  • Ils peuvent effectuer leurs paiements hypothécaires pour autant que les taux d'intérêts demeurent bas.
  • Pour le moment tout va bien, ils décident d'avoir des enfants.
  • Bébé arrive, ils ont maintenant un salaire pour s'occuper de leurs dépenses qui augmentent au lieu de diminuer.
  • Arrive la crise économique et maintenant le jeune couple se retrouvent sans emploi.
  • Bien entendu ils n'ont pas de budget et ils n'ont pas d'épargne.
  • Les premiers paiements en retard pour payer leur hypothèque ne sont pas loin.
  • Une faillite personnelle n'est peut-être pas tellement lointaine...

Bien sûr c'est un exemple quelque peu exagéré mais pas tellement éloigné de la réalité.

Le message que je veux que l'on retienne est que faire face à une faillite personnelle peut arriver à n'importe qui si on n'apprend pas à bien gérer son argent.

Conséquences d'une faillite personnelle

Les conséquences ne sont pas seulement financières. Le stress, l'anxiété, le manque de sommeil, la baisse de concentration au travail et les problèmes conjugaux accompagnent souvent les problèmes d'argent.

La faillite est un constat d'échec difficile pour l'estime de soi.

Causes d'une faillite personnelle

On n'est jamais à l'abri d'un coup dur. Des personnes aux revenus très variés peuvent faire face à une faillite.

Tomber subitement malade et ne pas avoir de coussin financier ni d'assurance-salaire sont souvent une cause de faillite personnelle.

Les personnes fraîchement séparées sont aussi à risque car, en redevenant célibataires, elles doivent désormais payer seules le loyer et les autres factures.

Il y a bien sûr ceux qui perdent leur emploi, ou qui souffrent de problèmes de jeu ou de toxicomanie.

Il y aussi le simple surrendettement. Le taux d'endettement individuel ne cesse d'augmenter, donc il n'est pas surprenant que les faillites augmentent.

Mais la faillite n'est pas la seule façon de s'en sortir. Avant d'en arriver là, d'autres possibilités existent, comme la consolidation de dettes qui mérite d'être évaluée.

En effet, si la faillite permet d'effacer les dettes et de repartir du bon pied, c'est loin d'être la solution idéale.


New! Comments

Partager vos commentaires sur cet article!

Entre to courriel pour souscrire au Cyber Magasine Budget-Plus.com:
Ton prénom



Ton courriel ne sera jamais partagé.
Il sera utilisé seulement par Budget-Plus.com