Insolvabilité

L'insolvabilité est de plus en plus présente chez les consommateurs d'aujourd'hui. C'est malheureusement un long processus, on en arrive pas là du jour au lendemain.

Signes avant-coureurs de l'insolvabilité

  • Soldes sur les cartes de crédit s'accumulent;
  • Seuls les paiements minimum sont effectués;
  • Commence à piger dans le compte d'épargne en se disant qu'on va rembourser plus tard;
  • Retard dans le paiement des factures courantes;
  • Emprunts réguliers pour joindre les deux bouts;
  • Utilisation simultanée de plusieurs cartes de crédit;
  • Utilisation du crédit pour les biens de tous les jours (nourriture, etc.);
  • Paiement du loyer ou de l'hypothèque en retard;
  • Réception d'avis final ou de dernier avis de la part de créanciers.



Plusieurs personnes décident d'ignorer ces signes avant-coureurs. Au lieu de réagir, elles espèrent que le temps va arranger les choses, elles se disent que ce n'est qu'une situation temporaire.

C'est souvent à ce moment que les imprévus surviennent. Bris de l'auto, besoin de réparer le toit qui coule.

Pire encore, ces personnes vont dépenser encore plus comme pour essayer de se convaincre que tout va bien.

C'est à ce moment que l'insolvabilité devient une réalité. Une seule solution est dorénavant possible et c'est la faillite.

Dans plusieurs cas, l'angoisse qu'apporte l'insolvabilité aurait pu s'éviter en agissant plus rapidement, en demandant conseils au lieu d'ignorer le problème.

Comment éviter l'insolvabilité

Plusieurs solutions sont disponibles pour éviter d'en arriver à la faillite:

Pour éviter de se retrouver en situation d'insolvabilité, il importe d'évaluer sa capacité d'emprunt.

Important

Avant d'accorder un prêt les institutions financières vont calculer ton ratio d'endettement ou taux d'endettement (TE), voici comment ton TE:

Additionne tes dépenses mensuelles résultant d'engagements contractuels (hypothèque, auto, prêts, marge de crédit, etc.) et divise par ton revenu brut puis multiplient le résultat obtenu par 100.

Le pourcentage ainsi obtenu ne doit pas excéder 35 à 40 % des revenus bruts.

Il sera difficile d'obtenir d'avantage de crédit avec un ratio d'endettement supérieur à 40%.

New! Comments

Partager vos commentaires sur cet article!

Entre to courriel pour souscrire au Cyber Magasine Budget-Plus.com:
Ton prénom



Ton courriel ne sera jamais partagé.
Il sera utilisé seulement par Budget-Plus.com